SILICIUM et Cheveux cassants

En anglais Silicon and Brittle Hairs

Cheveux cassants fragiles et SiliciumCasse cheveu silicium alimentation

Oligo-élément fourni par l'alimentation, le silicium assure au cheveu son élasticité. Problèmes de cheveux cassants... intéressons-nous au silicium.

Le cheveu doit être solide et élastique en même temps afin de supporter la brosse, le peigne, la stylisation, les gestes de soin et d'entretien. Tous ces actes étirent le cheveu. Il doit supporter cet étirement sans casser, grâce à sa solidité et son élasticité naturelles. Celles-ci sont assurées par la kératine, constituant solide et élastique principal du cheveu ET par l'intervention du silicium au moment de la fabrication du cheveu par le follicule pileux. Le silicium augmente l'élasticité du cheveu.

è Les problèmes de cheveux cassants peuvent donc être dûs à une carence alimentaire en silicium. Cette carence peut elle-même être causée soit par une alimentation déséquilibrée n'assurant plus le bon apport de silicium à l'organisme, soit par l'avancée en âge qui déstabilise le métabolisme du silicium. Les deux causes peuvent malheureusement s'additionner pour rendre le problème plus manifeste encore.


 

 

 

Deux Précisions de départ : 1°) Silicium et silice coulant dans le sang ; 2°) Question de la bonne circulation sanguine

1°) Lorsqu'on s'intéresse à l'élément silicium apporté par l'alimentation, on entend autant parler de silice que de silicium. Cela peut être déroutant. Pour ôter toute obscurité, sachez donc que tout simplement, le silicium est le nom de l'oligo-élément lui-même, tandis que la silice est le nom de la molécule transportant le silicium dans l'organisme pour que celui-ci puisse le consommer.
Silicium = l'élément nécessaire,
Silice = SiO2 = le moyen de transport, la molécule transport, qui conduit le silicium jusqu'au profond de notre organisme via la circulation sanguine...

... Vous nous voyez venir... la question de la bonne circulation sanguine se pose puisque c'est elle qui assure l'arrivée du silicium jusqu'aux cheveux. Malheureusement, nous ne sommes pas tous égaux devant la bonne circulation sanguine... Certaines femmes profitent d'une très bonne circulation sanguine, d'autres, pas vraiment...

Pour être très clair, je suis une femme africaine victime de drépanocytose, et je suis souvent anémiée. J'ai des problèmes de circulation sanguine (mes pieds et mes mains sont toujours tout froids par exemple). J'ai donc des problèmes d'assimilation des substances vitales nécessaires au bon fonctionnement de mon organisme et bizarrement, mes cheveux sont cassants. Or, beaucoup de femmes africaines ont ce problème. C'est pourquoi je veux vous parler de tout cela le plus clairement possible, pour partager mes recherches avec vous.
Bien sûr les cheveux cassants sont également causés par une multitude d'autres facteurs (défrisages et compagnie...). Mais, le plus profond, c'est celui de la bonne constitution des cheveux pour qu'ils soient forts, résistants, élastiques et non cassants, à la base.

 

2°) ... la circulation sanguine... La silice portant le silicium est véhiculée jusqu'aux cellules de notre organisme par la circulation sanguine. Le silicium circule dans notre sang, transporté par la silice. Et tout cela devrait aboutir à rendre mes cheveux plus souples, moins cassants. Donc, ça m'intéresse beaucoup...

DONC : je dois faire attention à mon alimentation et je dois me préoccuper de ma circulation sanguine : est-ce que ma circulation sanguine est efficace et apporte vraiment le silicium que j'absorbe jusqu'aux follicules pileux ? Un problème de circulation affectera nécessairement la distribution des éléments apportés par l'alimentation jusqu'aux tissus cibles, notamment le cuir chevelu (qui doit être bien alimenté et bien irrigué par le sang) et la multitude des follicules pileux, responsables de la fabrication des cheveux. Si je veux avoir de beaux cheveux, mes follicules pileux doivent réceptionner le silicium que je mange.

Or, la circulation sanguine dans le cuir chevelu jusqu'aux follicules s'effectue via un réseau de capillaires sanguins de plus en plus minuscules. Dans de tels micro-vaisseaux sanguins, le sang doit rester bien fluide pour bien y circuler et apporter à mes follicules pileux ce silicium nécessaire à la souplesse de mes cheveux. Donc, un sang trop épais (problème d'hyperviscosité sanguine : mon petit frère a ce problème d'hyper-viscosité sanguine... tout ce que je vous raconte est très réel et concret... dans la famille, on est maudits ou quoi !...) ou le sang freiné dans sa libre circulation par de micro-caillots causés par des agglomérats de globules rouges drépanocytaires (problème de drépanocytose : comme le mien) ou encore des globules rouges trop gros (problème de macrocytose, souvent associé à un problème d'anémie, comme moi...) ne parviendra pas à circuler de manière suffisamment fluide pour bien irriguer tous les follicules pileux et leur donner les éléments indispensables à la bonne construction du cheveu, comme ici le silicium pourtant impliqué dans son élasticité, sa souplesse... Au fait, une chevelure souple est plus glamour... Elle ne donne pas l'impression d'être constituée de bâtons tous durs qui donne une allure de sorcière !

Enfin bref, non seulement il s'agit de bien ingérer les oligo-éléments nécessaires via une alimentation équilibrée, mais il s'agit aussi d'avoir une bonne circulation sanguine.


En visionnant la vidéo ci-dessous consacrée à l'Aloé Vera, vous en saurez plus sur le silicium et la circulation sanguine, notamment la circulation sanguine dans les micro-vaissaux sanguins, les capillaires : 

 

n L'Aloé Vera : plus d'informations, toujours au sujet des cheveux, notamment des cheveux secs, donc cassants  è  cliquez ici 

 

 

 

Silicium et synthèse du collagène et de l'élastine

Notre corps ne contient en tout et pour tout que 7 grammes environ de silicium, soit l'équivalent d'un sachet de sucre vanillé. Il est pourtant indispensable à notre bonne santé.

En effet, le silicium est impliqué dans la synthèse du collagène et de l'élastine, des protéines structurales du corps humain, c'est-à-dire des protéines servant de brique dans la construction de multiples tissus de l'organisme : os, cartilages, peau (dont l'épiderme), cheveux, ongles, tendons, parois des vaisseaux sanguins, corps vitré de l'oeil... et tellement d'autres structures tissulaires.

Plus précisément, collagène et élastine participent à la bonne souplesse, à la bonne élasticité de nos tissus (cartilages, peau, cheveux, ongles, os...)

En ce qui nous concerne, le fait qu'il participe à l'édification et à l'élasticité des cheveux et de la peau, donc du cuir chevelu, retient particuièrement notre attention au sujet des cheveux cassants et de la bonne souplesse du cuir chevelu.

Il faut donc que votre alimentation vous apporte suffisamment de silicium. Il est également possible d'avoir recours périodiquement à des compléments alimentaires en cas de carence soupçonnée.

 

PRÉCISION : notre organisme est une machine extrêmement complexe disposant 1°) de mécanismes de synthèse d'éléments (fabrication d'éléments nécessaires à son bon fonctionnement à partir des nutriments apportés par l'alimentation) mais aussi 2°) de mécanismes de destruction des mêmes éléments, mécanismes activés quand il le faut, ou parfois quand il ne le faut pas, à cause de problèmes métaboliques.
Concernant la synthèse du collagène et de l'élastine - ces 2 protéines impliquées dans la rigidité et élasticité du cheveu - , sachez donc qu'il existe également un mécanisme naturel de destruction de ces deux protéines indispensables à l'élasticité des cheveux : le mécanisme de destruction du collagène s'appelle la collagénase et le mécanisme de destruction de l'élastine s'appelle l'élastase. Si ces mécanismes de destructions sont activés alors qu'il ne le faudrait pas, il convient de les stopper. Or il existe encore 3°) des mécanismes biologiques de régulation de ces destructions collagénase et élastase. Pour bien fonctionner, ces mécanismes de régulation ont besoin de nouveaux éléments encore, apportés par une l'alimentation ou les compléments alimentaires : le sulfate de chondroïtine et le sulfate de glucosamine.
Ces deux nouveaux éléments sont disponibles en compléments alimentaires distribués par les Laboratoires Dissolvurol.
n Compléments alimentaires apportant du sulfate de chondroïtine  è  cliquez ici 
n Compléments alimentaires apportant du sulfate de glucosamine  è  cliquez ici 

 

 

 

Solidité et élasticité : la fluidité tissulaire

Le silicium participe à la strucutre solide en même temps qu'élastique de nos tissus. Ces deux paramètres ne sont pas contradictoires. Pour désigner ce phénomène, les scientifiques parlent de "fluidité tissulaire". Imaginez par exemple un verre en verre et un verre en plastique. Les deux sont solides, mais le premier, s'il tombe à terre, explose en débris, tandis que l'élasticité du second en protègera la structure : les chocs seront absorbés par son élasticité structurale.

La silice agit tant sur la fuidité générale du corps que sur la fluidité de la cellule. La fluidité autant au niveau macroscopique qu'au niveau microscopique est assurée par la même silice. 

 

 

 

La question de l'âge 

La présence de silicium dans les différents tissus de notre corps diminue fortement avec l'âge. Ces différents tissus organiques perdent en élasticité, deviennent plus rigides, voire cassants. C'est ce processus qui se trouve à l'origine des rides, des cheveux et ongles cassants. C'est aussi le processus menant à l'hypertension artérielle puisque les parois des artères, en devenant plus rigides, seront davantage soumises à la pression du sang circulant en elles (un conseil : évaluez votre tension pour savoir si vous faites de l'hypertension...). C'est enfin l'origine des os cassants avec la vieillesse : les personnes âgées sont plus exposées aux fractures (sans compter le phénomène de l'osthéoporose qui est autre chose encore). On voit donc que la solidité / élasticité de nos tissus et le silicium sont importants à plus d'un titre.

Cette question de l'élasticité est aussi une des raisons pour lesquelles la collecte des cheveux pour la confection des extensions capillaires naturelles doit se réaliser préférentiellement chez des femmes jeunes. Il s'agit là d'un facteur important pour l'obtention de tissages brésiliens de bonne qualité, dont les cheveux seront bien élastiques et non cassants. Les grossistes en cheveux les trient en fonction de ce paramètre aussi : les cheveux plus jeunes d'un côté, les plus vieux de l'autre.

Pourtant, ces cheveux naturels jeunes ou vieux pourront tous deux être la matière première de tissages, d'extensions naturelles vierges et remy. Mais vous comprenez donc maintenant que même au sein du 100% naturel vierge et remy, des différences de qualité importantes se manifesteront.

On considère que tous les tissus organiques, quand ils vieillissent, perdent de leur silice. Un apport de silice par voie alimentaire ou en application pourra éventuellement limiter ce processus de fuite de silice dûe à l'âge.

 

 

 

La particularité du silicium parmi les oligo-éléments 

Nicolas Bles, docteur en pharmacie, explique la particularité du silicium au sein de la famille des oligo-éléments (voir particulièrement les 5 dernières minutes de cette vidéo) : 

 

 

 

Disponibilité du Silicium et biogénisme - Le problème du silicium organique

La silice, sous sa forme organique - la silice organique - n'est pas la forme naturelle de la silice à laquelle s'attend le corps humain. La question de l'efficacité des produits à base de silice organique se pose donc avec grand sérieux. Il ne s'agit pas ici d'une mince affaire puisque nombre de produits avec silice organique existent dans le commerce des compléments alimentaires à but thérapeutique.

Nous écrivons ici sous couvert de l'autorité du Docteur Nicolas BLES, docteur en Pharmacie et Toxicologie et Directeur Général du laboratoire DISSOLVUROL, spécialisé précisément dans le développement du silicium à fins thérapeutiques: c'est dire que son expertise en matière de physiologie nutritionnelle des éléments compte parmi les plus affirmées.
n Se rendre sur la page Web présentant le Laboratoire Dissolvurol  è  cliquez ici 

Dans la vidéo ci-dessus, le docteur Nicolas Bles aborde le point très important de la « biodisponibilité » des silices minérale et organique. Il faut en effet savoir qu'un même élément peut être disponible ou non disponible ou problématiquement disponible pour l'organisme : on parle de biodisponibilité : c'est-à-dire : le corps peut-il l'assimiler sans problèmes, avec problèmes ou pas du tout.

Le docteur Bles nous parle aussi du concept pharmacologique du  « biogénisme ». Un nutriment doit préférentiennellement être présenté à l'organisme sous une forme dite "biogénique", c'est-à-dire sous la forme habituellement rencontrée dans la nature, dans le fonctionnement naturel de l'organisme. Notre propos se restreint ici à la nutrition, au nutriment, et non pas au silicium présenté à l'organisme en pommade appliquée sur la peau.

OR LA FORME BIOGÉNIQUE DE LA SILICE EST LA SILICE MINÉRALE et non pas la silice organique, nous explique le docteur Nicolas Bles. La silice minérale est la molécule qui transporte le silicium. Une tendance s'est manifestée ces dernières années à transformer la forme biogénique naturelle assimilable par le corps en des formes plus sophistiquées, avec le risque d'avoir alors affaire à des composés légèrement différents propres à ne plus jouer le même rôle biochimique dans l'organisme.

Beaucoup de produits nouveaux proposant de la silice ont en effet fait leur apparition sur les étals des boutiques de produits naturels. Mais il s'agit parfois de silice organique et non pas de silice minérale. Toute la littérature scientifique, précise le docteur Bles, décrit la silice minérale soluble ou acide orthosilicique comme étant la forme naturelle biodisponible. La silice organique n'a rien de naturel, ajoute-t-il : "il n'existe pas dans la nature d'organisme capable de synthétiser de la silice organique. L'homme utilise toujours la silice sous FORME MINÉRALE". Attention donc à certains produits proposés par les médecines dites alternatives ou complémentaires. 

 

Suite de l'intervention de Nicolas Bles sur le silicium...

 

 

 

Synergie Silice / magnésium  et  silice / zinc

Par synergie, il faut comprendre interaction, travail à deux, coopération.

On connaît la synergie silicium / magnésium : la silice, assurant la plasticité, la fluidité cellulaire, aide à la fixation du magnésium sur sa membrane. Ce magnésium sera mieux assimilé grâce à la présence de silice dans l'organisme.

Il existe une autre synergie, silice / zinc : le zinc est un oligo-élément jouant un rôle important dans la croissance et la cicatrisation des tissus. La silice entre en synergie avec le zinc à ce niveau, pour aider les tissus à se reconstituer après un traumatisme. Cette synergie est très peu exploitée en France, dans les hôpitaux, au contraire d'autres pays qui l'utilisent beaucoup en association lors des convalescences post-traumatiques.

 

 

 

Où trouver de la silice et du silicium ? Comment en apporter à l'organisme ?

Eaux minérales 

L'eau minérale gazeuse Rozana : 97 mg de silice par litre. 
L'eau Fiji Water : 91 mg de silice par litre. 
L'eau minérale naturelle gazeuse de Chateldon : 90 mg de silice par litre. 
L'eau minérale gazeuse Badoit : 35 mg de silice par litre. 
L'eau minérale Volvic : 30 mg de silice par litre. 

Eaux minérales avec SiliceEaux minérales Silicium

 

L'eau Rozana propose trois fois plus de silice que l'eau de Volvic par exemple. Elle sera intéressante au moment où on sera à la recherche d'une source de silicium. Toutefois, l'eau de Volvic sera bonne pour un autre élément. Si on cherche du silicium, il faut trouver la mention Silice sur l'étiquette de la composition de l'eau minérale. Certaines eaux n'en contiennent pas ou si peu que son taux de silice n'est même pas présenté.

D'une manière générale, ce qui compte concernant les eaux minérales et les eaux non minérales, c'est de varier : passer de l'une à l'autre selon un roulement aléatoire. Par contre, l'eau du robinet, une fois de temps en temps ou comme solution de secours.

 

 

Sources alimentaires de silicium 

L'ortie (soupes ou tisanes d'orties), le riz complet (de préférence au riz blanc), le pain complet, d'une manière générale les céréales complètes (complètes puisque la silice est présente dans leurs écorces), les oignons, l'ail et l'échalotte, la prêle, les épinards, la bière. 

 

L'ortie n'est plus très utilisée de nos jours. Dommage pour les cheveux cassants... On en trouve dans les herboristeries pour se confectionner soupes ou tisanes : une très bonne idée pour renforcer ponctuellement l'apport de silice à votre organisme.

 

 

 

 

Articles associés

n Les Oligo-éléments : un petit point sur ces nutriments indispensables 
n Le Zinc et les Cheveux 
n Tisane ou soupe d'orties : pour vous aider à lutter contre les cheveux cassants 
n Les cheveux Remy 
n Les cheveux vierges 

 

 

 

 

Retour au lexiqueTermes INCI des ingrédients cosmétiques

lexique anglais français de la coiffure

 


Haut

91.134.138.24