DICTIONNAIRE de l'ARGOT du CHEVEU et de la COIFFURE
des expressions familières et des sens figurés

 

Termes argot cheveux coiffure

 

 

À un cheveu de quelque chose : tout près de faire qqch, à un poil de faire qqch.

Avoir un cheveu sur la langue : zozoter.

Avoir mal aux cheveux : avoir un mal de crâne, une migraine, suite à un consommation excessive d'alcool.

Avoir un cheveu sur son potage : avoir du chagrin. 

Boule à zéro : avoir les cheveux coupés à ras, très courts, ou être chauve. 

Capilotracté : exagération de l'expression "tiré par les cheveux" voulant elle-même dire "éxagérer". Il s'agit donc d'une double exagération. En outre, "capilotracté" est lui-même un terme volontairement exagéré : la boucle est bouclée.

Cheveu : obstacle, difficuté : "Il y a un cheveu", "Voilà le cheveu".

Cheveu : fêlure d'une céramique, d'une faïence ou d'une porcelaine. 

Cheveux d'ange : très fine guirlande de décoration de Noël.

Cheveux d'ange : pâtes alimentaires très fines, vermicelle fin.

Cheveu = fêlure fêlures d'une porcelaine, faïence, céramiqueCheveux d'anges = Guirlande de NoëlCheveux d'anges = vermicelle, pâtes alimentaires

Cheveux de Pélé : en géologie, fils de lave formés lors de la progection de magma fluide et solidifiés lors de leur chute. 

Cheveux de Vénus : en géologie, nom donné aux aiguilles de rutile dans le quartz hyalin. 

Cheveux de Vénus : nom usuel de l'Adiantum, petite fougère aux pétioles filiformes. 

Chignon : miche de pain (vieil argot) .

Chignon (se crêper le chignon) : se disputer ou se battre pour des femmes. 

Chivés : terme phonétiquement proche de "cheveux" et employé par certaines blogeuses Afro. 

Comme un cheveu dans la soupe : à contretemps, de manière innoprtune.

Couper les cheveux en quatre : être méticuleux, tatillon . Exagérer dans les détails ou tourner autour du pot.

Crayons : cheveux. Les crayons désignent aussi les jambes. 

Douilles : les cheveux : exemple : "Il a les douilles savonnées" = il a les cheveux blancs. Douillure = chevelure.

Effets de cheveux : en musique classique : démonstration virtuose, suite de notes rapides jouées sur l'instrument. 

Cheveux de Pélé, projections volcaniquesCheveux de Vénus, rutile dans le quartzCheveux de Vénus, Adiantum, fougère.Chignon, miche de painEffets de cheveux en musique

En cheveux : sans chapeau. A l'époque où les hommes mettaient des chapeaux, venir "en cheveux" signifiait venir sans avoir mis son chapeau.

Figaro : synonyme de coiffeur è voir pourquoi en consultant notre article (cliquez ici).

Filée : barbe (argot très ancien).

Filots : cheveux (argot très ancien).

Hararo : Cheveux en Esparento. 

Il s'en faut d'un cheveu, cela ne tient qu'à un cheveu : il s'en faut de très peu, cela dépend d'un rien.

Merlan : synonyme de coiffeur è voir pourquoi en consultant notre article (cliquez ici).

Perruque :  (argot ancien) vol au détriment de l'État, abus de confiance, détournement. Le perruquier désigne le fonctionnaire qui commet ce vol, cet abus, ce détournement.

Perruque : faire quelque chose en perruque : faire quelque chose pour soi pendant les heures de travail ou avec le matériel de l'entreprise.

Pétard : avoir les cheveux en pétard = être mal coiffé, avoir les cheveux désordonnés - Se coiffer avec un pétard = se coiffer n'importe comment. 

Poilu : déjà au XIXè siècle, le poilu désignait un homme courageux et viril. Ce n'est qu'ensuite que le terme de poilu a été attribué aux soldats de la première guerre mondiale. Ainsi, le terme de poilu pour désigner ces soldats ne provient pas du fait qu'ils ne pouvaient pas se raser dans les tranchées comme on le pense souvent.

Pouilleuse : une casquette. 

Figaro CoiffeurMerlan CoiffeurCheveux en pétardPoilu, soldat, homme courageuxPouilleuse, synonyme de casquette

Rousse : la police (argot du début XXè siècle).

Se faire coiffer au poteau : être dépassé de peu, se faire doubler in extremis. Coiffer quelqu'un, dans le langage des courses signifie doubler quelqu'un. Coiffer au poteau veut donc dire doubler un concurrent juste avant la fin de la course, juste avant le poteau, l'arrivée.. 

Se faire des cheveux, se faire des cheveux blancs : être tracassé, s'inquiéter. Il y a longtemps, se faire des cheveux voulait dire "s'ennuyer".

Tif, tifs, tiffes : tout le monde sait que les tifs désignent les cheveux. Mais d'où provient donc ce terme de "tif" ? Le Centre National des Ressources Textuelles et Lexicales (CNRTL) créé par le CNRS en 2005 indique que l'origine du terme "tif" reste obscure. Il serait peut-être dérivé du verbe "tifer" utilisé dans certains dialectes pour signifier "parer", "orner", "arranger", "habiller". Le Wallon possède le terme "tiffé" pour dire "coiffer".

Tignasse : chevelure, coiffure, mal soignée. Originellement, à l'époque des perruques (XVIIè XVIIIè siècle), on parlait de teignasse pour désigner une perruque infectée, sale, où pouvait se trouver la teigne.

Tiré par les cheveux : exagéré. 

Totos : les poux. Originellement, ce sont les soldats de la première guerre mondiale qui appelaient les poux des "totos".

Trouver des cheveux : pinailler sur tout et n'importe quoi, reprendre quelqu'un sans arrêt, critiquer sans cesse.

Vermicelles : cheveux. 

Veuche : cheveu en verlan. 

Se faire des cheveux blancsTignasse, teignasse, teigneTiré par les cheveuxTotos, toto, poux, pou

  

 

 

 

Retour au lexiqueTermes INCI des ingrédients cosmétiques

lexique anglais français de la coiffure

 


Haut

91.134.138.24