BRÛLAGE DES CHEVEUX, DES FOURCHES - ou VALTHÉRAPIE (Velaterapia)
Technique ancienne de Soin capillaire

 

Le brûlage des cheveux est une technique ancienne de soin capillaire destinée à éliminer les fourches. On l'appelle aussi "brûlage à l'ancienne" ou valthérapie. Les femmes brésiliennes l'ont remis au goût du jour ces dernières années alors que cette technique avait presque totalement disparu.

 

è NE PAS UTILISER CETTE TECHNIQUE SUR DES CHEVEUX COLORÉS OU DÉCOLORÉS 

 

Avant tout discours, place aux vidéos pour mieux vous convaincre par l'image et le témoignage de ce que cette technique ne va pas enflammer votre chevelure entière :

 

 

 

Une technique ancienne 

Le brûlage des mèches n'est donc pas une technique moderne, inventée par les femmes brésiliennes pour devenir hyper-tendance en 2014 au Brésil. Il s'agit d'une technique de soin capillaire ancienne, que les apprentis coiffeur se devaient d'incorporer à leur savoir-faire professionnel pour exercer.

Évidemment, il faut fonctionner avec délicatesse et rapidité simultanément, sous peine d'endommager les cheveux. Il faut saisir une mèche de cheveux, qu'on entortille fortement. On maintient bien serrée cet entortillement (il ne doit pas être relâché du tout). On remonte avec les doigts, à rebrousse-mèche ainsi maintenue entortillée serrée, pour en désolidariser les pointes qu'elle emprisonne à sa surface sur tout son long. Toutes les pointes sortent donc légèrement de la mèche. On passe enfin la bougie ou le briquet sous la mèche : rapidement, mais pas trop, ni trop peu. Les deux mains sont donc occupée pour ce faire. C'est pourquoi il est délicat de pratiquer le brûlage par soi-même.

Après l'opération, les extrêmes-pointes auront donc été brûlées. Les fourches auront donc disparu. Au bout de chaque cheveu à pointe brûlée, une petite boule de kératine cramée se sera constituée. On repasse alors le doigt sur le long de la mèche pour décrocher toutes ces petites boules.

Enfin, un soin ou masque réhydratant doit être opéré parce que les cheveux ont tout de même été exposé à la chaleur. 

Il faut savoir que certaines personnes peuvent rater l'opération et endommager fortement la chevelure. Mieux vaut avoir l'habitude de cette pratique (pour rappel, anciennement, les apprentis coiffeurs étaient formés à cette technique avant de la pratiquer sur la clientèle).

Au Brésil, cette pratique est redevenue tendance, un phénomène de mode, nous en parlions plus haut. Donc des coiffeuses expérimentées ont réactivé cette technique. Quant à la réaliser soi-même, prudence ! En France, certaines coiffeuses surfent sur cette tendance et la pratiquent également, mais elles sont peu nombreuses et beaucoup de femmes ne parviennent pas à en trouver près de chez elles. 

 

 

A quelle fréquence ? 

Celles qui ont franchi le cap et pratiquent le brûlage le font à la fréquence de 3 ou 4 fois par an. 

 

 

Pourquoi ne pas préférer couper les pointes aux ciseaux ? 

Couper les pointes pour éliminer les fourches est évidemment une bonne idée et pratiquée par tout le monde. Cependant, l'amorçe des fourches ne se situe pas qu'au niveau des pointes : certains cheveux sont endommagés plus haut. Par ailleurs les cheveux ne sont pas tous absolument égalisés et il y des cheveux de différentes longueurs au sein de la chevelure : couper les pointes avec des ciseaux ne vous fait intervenir que sur le bas de la chevelure. La technique du brûlage parvient à éliminer les fouches des cheveux qu'elle que soient leurs tailles.
En outre, la réduction des pointes aux ciseaux conduit parfois à un cercle viscieux si vous n'utilisez pas des ciseaux de bonne qualité. En effet, l'utilisation de ciseaux non adpatés (dont le tranchant n'est pas net) endommage le cheveu à l'endroit même de la coupe : une nouvelle fourche apparaîtra bientôt à cet endroit : vous utiliserez alors vos mêmes ciseaux, etc.
Beaucoup de femmes ne sont pas convaincues par la chose. C'est pourquoi nous avons édité un article spécialisé à ce sujet où figure la preuve par l'image : voyez en macro-photographie l'état des pointes des cheveux coupés avec différents types de ciseaux (ciseaux d'écolier, ciseaux domestiques bien affutés donc correct, et ciseaux de coiffeur) : pour voir ces photos, rendez-vous sur notrer article "Trim, micro-trim" è Cliquez ici.

 

 

Ne pas pratiquer de brûlage sur cheveux colorés 

A l'époque où le brûlage était pratiqué par les coiffeurs, toute la gamme actuelle des produits colorants et décolorants n'existaient pas. Cette contre-indication ne pouvait donc pas se manifester. Aujourd'hui, c'est différent et mieux vaut ne pas placer une flamme sous des cheveux ainsi traités. 

 

 

 

Retour au lexiqueTermes INCI des ingrédients cosmétiques

lexique anglais français de la coiffure

 

 


Haut

91.134.138.24