La CLASSIFICATION FIA

des Types de Cheveux

 

 

Il existe plusieurs systèmes de classificiation des différents types de cheveux. Un des plus populaires est celui proposé par Andre Walker. Le système L.O.I.S. en est un autre. Présentons ici un troisième système, le FIA's Hair Typing System.

 

 

Certains forums et sites spécialisés américains restent fidèles au Système FIA de classification des cheveux malgré le succès grandissant du système Walker. Un dictionnaire de la Coiffure se doit donc de le présenter, à titre d'information plus qu'à titre pratique puisque vous n'aurez probablement jamais affaire à lui. 

 

Le système FIA prolonge en fait le système d'Andre Walker (1a, 1b, 1c, 2a, 2b, etc.) et incorpore également quelques éléments du système LOIS. Il propose de catégoriser vos cheveux en fonction de 3 critères distincts : texture, épaisseur, densité. 

 

Comme toujours, avant d'observer vos propres cheveux pour vous amuser à trouver leur classification sans fausser le résultat, il faudra les avoir lavé normalement et les avoir laissé séché à l'air libre, sans autres actes de soin. L'intégralité de votre chevelure doit être bien sèche (pas de mesure sur les cheveux encore légèrement humides). Évitez aussi de trop les manipuler avant de procéder à l'observation. Bref, il faut observer votre chevelure dans son état le plus naturel possible. 

 

 

 

 

1. Premier critère : la texture des cheveux

Ici, on classe les cheveux en 4 catégories, en fonction de leur aspect raide ou plus ou moins bouclé, en fonction de leur "pattern" comme on dit en anglais : 

 

      • 1 : cheveux raides (straight hair)
      • 2 : cheveux ondulés (wavy hair) 
      • 3 : cheveux bouclés (curly hair)
      • 4 : cheveux très bouclés (realy curly hair, ou Kinky) 

 

On retrouve donc ici l'esprit de la classification d'Andre Walker, mais simplifiée, c'est-à-dire sans les lettres a, b et c définissant l'épaisseur du cheveu. Il n'y aura donc pas ici de 1a, 1b, 1c, 2a, 2b, 2c, 3a, 3b, 3c, et 4a, 4b, 4c. Il n'y aura que 1, 2, 3 ou 4, point final. 

 

 

 

 

2. Second critère : l'épaisseur des cheveux

Le système FIA se focalise ensuite sur l'épaisseur des cheveux. Trois épaisseurs sont répertoriées : 

 

      • F : Fin (fine) 
      • M : Moyen (medium) 
      • C : Épais (coarse)

 

 

Le cheveu F est ultra-fin et ressemble à un fil de soie quand on le regarde isolément. Il est donc quasiment invisible et a l'air translucide à l'oeil nu (quand on n'en regarde qu'un seul en contre-jour). Si on le saisit entre le pouce et l'index, on ne sent rien ou presque, même en le faisant rouler entre les doigts. 

 

Le cheveu M commence à présenter une épaisseur clairement détectable au toucher. On ressent distinctement quelque chose quand on fait rouler un de ces cheveux entre le pouce et l'index, comme si on faisait rouler un fil de coton entre nos doigts. D'autre part, il existe bien même en contre-jour. 

 

Le cheveu C est carrément épais. Ce cheveu est parfaitement visible, même isolé, sur fond clair ou foncé. Il reste toujours détectable. 

 

Combiné au premier critère, nous nous retrouvons donc avec une typologie : 1F ou 2C, 3M, etc. 

 

 

 

 

3. Troisième critière : la densité globale de la chevelure

Pour terminer, le système FIA s'intéresse à la masse globale de la chevelure et non plus chaque cheveux pris isolément. Il s'agit donc ici de déterminer le volume global, la densité globale, de votre chevelure. Ce critère est absent dans le système Walker. 

 

Pour mesurer la densité totale de votre chevelure, il suffit de rassembler la totalité (si possible) ou la majorité (si pas possible) de votre chevelure en une queue de cheval. Il faut ensuite mesurer la circonférence de cette queue de cheval juste après l'élastique, grâce à un simple mètre de couturière. Une fois la mesure réalisée, vous pourrez classer le volume de votre chevelure comme ceci : 

 

      • Mince (thin) : circonférence inférieure à 5 cm 
      • Normal : circonférence comprise entre 5 et 10 cm 
      • Épaisse (thick) : circonférence supérieure à 10 cm 

 

 

FIA's Hair typing System 

 

Il est préférable de répéter cette mesure de circonférence deux ou trois fois afin d'évacuer une grossière erreur possible. 

 

 

 

 

Remarques

Beaucoup de sites français (en réalité la quasi totalité) et quelques sites américains mélangent un peu les choses au sujet de la classification des types de cheveux. 

La cause des confusions rencontrées ici et là proviennent de l'ignorance de l'existence des 3 grands systèmes DISTINCTS de classification : le Walker, le L.O.I.S. et le FIA. Il s'agit bien de 3 systèmes différents mais que les sites, les blogs en question fusionnent en un seul, sans s'en rendre compte, par manque de recoupement des informations sans doute. 

La lecture de leurs articles rend donc leur compréhension parfois difficile et donne une sensation générale de flou plus ou moins artistique. 

 

On ne doit pas aboutir par exemple à une classification complexe et redondante de type :

 

      • mes cheveux sont donc "2b, F, III" : car le "b" rentre alors en contradiction avec le "F". En effet, "2b" appartient à la classification Walker, "F" à la classification FIA, et "III" à la L.O.I.S. ! 

 

 

Le sigle FIA ne signifie pas "Flat Iron Addict" (désignant une femme "droquée" au fer à lisser ou à boucler).

 

 

 

 

Articles associés

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Retour au lexiqueTermes INCI des ingrédients cosmétiques

lexique anglais français de la coiffure

 


Haut

91.134.138.24