DIOXYDE DE TITANE - CI 77891
Titanium dioxide, titania, titanium white

Titanium dioxide et crèmes écrans solaires anti-UV

Le dioxyde de titane est utilisé en cosmétique en tant qu'agent anti-UV physique ou en tant que pigment colorant blanc. C'est une substance controversée qui fait beaucoup parler d'elle. 

 

 

Les diverses dénominations  de cette substance

Nom INCI officiel : titanium dioxide 
N° CAS : 13463-67-7

Dioxyde de Titane = Titanium (IV) oxide = Titania = Titanium White = CI77891
Le dioxyde de titane est présent dans les crèmes solaires sous sa forme "Nano-TiO2", nano-particules de dioxyde de titane.

Elle est répertoriée CI77891 dans le Colour Index donc (le répertoire des colorants), car elle sert de colorant blanc dans les produits cosmétiques.
Elle est enfin répertoriée E171 lorsqu'elle est employée comme colorant alimentaire.

 

 

Pourquoi est-elle un agent anti-UV ? 

Il existe deux types de protections anti-UV : physique ou chimique. Le dioxyde de titane (et l'oxyde de Zinc) sont des protecteurs physiques : ils réfléchissent les rayons UV. Les protecteurs chimiques absorbent les rayons.

Écran solaire physique UVÉcran solaire chimique UV

Chaque micro particule de dioxyde de titane est d'un blanc éclatant. Cela signifie que ces particules renvoient toutes les longueurs d'onde lumineuse des rayons solaires, comme le miroir renvoit notre image. Les rayons solaires rebondissent donc intégralement sur la surface de ces micro-particules. C'est pourquoi elles peuvent servir d'agent anti-UV, puisque les ultraviolets correspondent à une longueur d'onde lumineuse mais que notre oeil ne voit pas.

■ voir notre article sur les UV et les cheveux  

 

 

Pourquoi est-elle utilisée comme pigment blanc ? 

Vous voulez avoir des dents bien blanches ? Une couche de dioxyde de titane plaquée sur chacune d'elle favorisera cet aspect impeccable. C'est pourquoi cette substance se retrouve dans un nombre impressionnant de dentifrices, jusqu'aux dentifrices pour les enfants où il figure sous son appellation CI77891.

Vous désirez vous confectionner une recette cosmétique maison brillante, présentant des reflets pailletés, scintillants, nacrés, comme ceux de certains eye-liners, ombres à paupières, mascara, rouges à lèvres, etc. ? Utilisez alors du Mica, une poudre minérale disponible à la vente contenant ce dioxyde de titane et de l'oxyde ferrique : ce sont ces éléments qui assureront ces micro-reflets éclatants.
Il existe du Mica noisette (cliquez ici pour en voir), du mica or (cliquez ici pour en trouver), du mica rosatre (cliquez ici pour vous en procurer).

Certaines huiles sèches aux reflets de nacre utilisent également ce mica dans leur composition. 

 

 

Une substance controversée 

En 2006, le CIRC (Centre International de Recherche sur le Cancer) a classé la poudre de dioxyde de titane comme substance cancérogène possible chez l'homme (catégorie 2B) : toutefois, ce risque concerne les travailleurs exposés aux poussières de titane expulsées lors des processus de production industrielle.

L'EFSA (Autorité Européenne pour la Santé Alimentaire) et l'AFSSET (Agence Française de Sécurité Sanitaire, de l'Environnement et du Travail) déconseillent son utilisation sur la peau plus sensible des enfants. Les enfants ont en effet une peau plus délicate, plus fine, plus perméable que celle des adultes.

L'AFSSAPS recommande de ne pas appliquer de crèmes solaires contenant du dioxyde de titane lorsque la peau est lésée, ni sur le visage.


Quelques liens pur plus d'informations : 

■  Le Journal de la Science "A forte dose, les nanoparticules de dioxyde de titane pourraient endommager le cerveau", 2011
■ e-santé.fr, "Nanoparticules dans les produits cosmétiques : à éviter dans certaines conditions", 2011. 

 

 

 

 

Retour au lexiqueTermes INCI des ingrédients cosmétiques

lexique anglais français de la coiffure

 


Haut

91.134.138.24