L'INFLUENCE DES SILICONES SUR LES CHEVEUX

 

 

 

On rencontre, concernant les silicones, des avis radicalement opposés. Sont-ils bénéfiques ou nocifs ? Faut-il s'en accomoder ou les bannir des routines capillaires ? Nous vous proposons ici une synthèse objective et sans partis pris de toutes les informations que nous avons pu glaner ici et là, sur le Web et ailleurs.

 

Avant de juger, il faut connaître : il s'agit donc d'abord de bien comprendre ce qu'est un silicone et de différencier ses fonctions précises. 

En fin de compte, les idées sur les silicones seront plus claires et vous serez mieux en mesure de choisir votre camp : accepter ou bannir les silicones. 

 

 

Le silicium, matière première de la synthèse des siliconesComprendre ce qu'est un silicone

 

C'est en 1938 que les silicones sortent pour la première fois des laboratoires de recherche des universités et des industries chimiques. 

 

Il s'agit de substances NON ORGANIQUES synthétisées à partir d'un minéral : le silicium, extrait lui-même du sable, du quartz, ou des silicates. 

Voir ci-contre un "caillou" de silicium pur, obtenu à partir de matières premières (sable, quartz...) et servant de base à la synthèse des silicones. 

 

Selon leurs modes de production, les silicones peuvent être synthétisés sous quasiment toutes les formes : liquide, gelatineuse, pateuse, sous forme de gomme jusqu'aux plastiques durs. 

 

D'un prix très élevé au départ, la synthèse des silicones est devenue aujourd'hui plus abordable, d'où une présence de plus en plus massive dans notre quotidien, notamment dans les produits cosmétiques.

 

 

 

 

Les différents domaines d'application des silicones

Domaines d'application des silicones

Les silicones sont utilisés dans de très nombreux domaines. Le plus connu en esthétique est celui des prothèses mammaires et des injections anti-rides. Ce sont ces mêmes silicones que l'on retrouve dans les produits cosmétiques. 

 

Mais les silicones interviennent également dans de nombreux autres secteurs n'ayant rien à voir avec la cosmétique ou l'esthétique : fabrication de mastics, de colles, de joints, de vernis, de résines, d'élastomères, de graisses à haute technologie, d'isolants électriques, etc. On les trouvera donc dans un éventail très largement ouvert de secteurs industriels.

 

La liste intégrale des domaines d'application des silicones serait trop longue à établir : il est produit plus de 4 millions de tonnes par an de silicone dans le monde ! Retenons donc l'essentiel : ils sont présents en cosmétique et en chirurgie esthétique ainsi que dans de très (très) nombreux secteurs industriels. 

 

 

 

 

 

Les silicones présents sur la liste INCI de ce produits cosmétique pour cheveuxComment reconnaître la présence des silicones dans les produits pour cheveux ?

Ils sont identifiables au dos du flacon du produit cosmétique, au sein de la liste INCI des ingrédients, sous diverses dénominations se terminant souvent par -cone, -conols, ou -xane

Amodimethicone, Cetyl dimethicone, Copolyol, Cyclohexasiloxane, Cyclomethicone, Cyclopentasiloxane, Dimethicol, Dimethicol Copolyol, Dimethicone, Dimethiconol, Hexamenthyldisiloxane, Phenyl Trimethicone, Polysilicone-8, Polysilicone-11, Polysilicone-14, Silicone Quaternium... 

Voir l'illustration ci-contre présentant, en fluo jaune, les silicones présents dans le produit cosmétique capillaire CHI Silk Infusion.

 

Remarques importantes :

1°- Si un produit ne présente pas une telle liste d'ingrédients INCI, il n'a pas le droit d'être présent sur le marché français ! L'Europe exige en effet la présence d'une telle liste exhaustive des ingrédients des divers produits. Si vous ne trouvez pas cette liste sur le flacon, mieux vaudrait éviter de l'acheter puisque vous ne pouvez donc pas vérifier ce qu'il contient. 

2° - Cette liste des ingrédients est toujours organisée pour présenter en début de liste l'ingrédient présent dans la plus grande proportion au sein du produit. En seconde place figurera l'ingrédient présent en seconde plus grande proportion, etc. Si donc vous observez que les silicones sont placés en début de la liste, c'est qu'ils sont majoritairement présents. 

3° - Certains produits ne contiennent aucun silicone : la liste INCI du flacon ne les présentera donc pas. En général, le fabricant l'indiquera en gros sur le devant du flacon puisqu'il s'agit d'un argument marketing important : "Sans silicone, sans paraben" (par exemple). 

 

 

 

 

 

Fonctions des silicones

Anti-moussant, conditionneur, épaississant, émollient, occlusif, protecteur ou solvant, les silicones, on le voit, cumulent plusieurs fonctions. 

Un même silicone peut avoir plusieurs fonctions : il peut cumuler les fonctions "conditionneur + émollien + solvant" par exemple. Plusieurs silicones peuvent avoir une fonction identique : la fonction "anti-moussante" peut être assurée par des silicones différents. 

 

 

Anti-moussant

Fonction : éviter qu'un mélange ne mousse trop. Lorsqu'un fabricant met au point une préparation qui deviendra un produit cosmétique, et si cette préparation mousse trop, l'adjonction d'un silicone pourra freiner cette tendance à trop mousser.

 

Silicones concernés : Cetyl dimethicone, Dimethicone, Dimethiconol, Diphenyl dimethicone, Phenyl trimethicone

 

 

Conditionneur

Fonction : lissage et gainage du cheveu. C'est une fonction filmogène qui est ici recherchée. Les cheveux sont enrobés d'une gaine et deviennent plus lisses et glissants. Un agent conditionneur est à la base des produits après-shampoings notamment. Le but du jeu est de faciliter le démêlage de la chevelure.

 

Silicones concernés : Aminopropyl phenyl trimethicone, Amodimethicone, Cyclohexasiloxane, Cyclomethicone, Cyclopentasiloxane, Dimethicone copolyol

 

 

Épaississeur

Fonction : contrôler la texture d'un produit. Un produit trop fluide ne sera pas identifié par la consommatrice comme une bonne crème nourrissante par exemple : il faudra plutôt qu'elle soit bien épaisse, mais pas trop non plus. Les textures, onctuosités ou fluidités des produits parlent à nos sens. Elles permettent d'associer un produit à une fonction précise. Des ingrédients spécifiques, dont certains silicones, servent aux marques à jouer avec les textures. 

 

Silicones concernés : Cyclomethicone (and) dimethicone/vinyl dimethicone

 

 

Émollient

Fonction : assouplir, adoucir, détendre, ramollir la peau, le cuir chevelu ou les cheveux trop épais, raides ou durs (s'ils sont trop déséchés par exemple). 

 

Silicones concernés : Cyclohexasiloxane , Cyclomethicone, Cyclopentasiloxane, Dimethiconol 

 

 

Occlusif

Fonction : gainer la fibre capillaire intégralement et remplir les anfractuosités ou crevasses microscopiques pour agir en tant que mastic pour cheveux (soit pour colmater des micro-déchirures sur la longueur du cheveu, soit pour coller les pointes). Le cheveu se retrouve alors emmitouflé, enrobé, d'un film siliconé (on parle d'agent filmogène). En plus cette gaine sera bien lisse et brillante (elle réfléchit bien la lumière). Votre chevelure devient donc plus facile à coiffer et elle est plus éclatante. 

Problème : le cheveu a cependant besoin de respirer, c'est-à-dire d'échanger des éléments avec l'extérieur. L'eau doit pouvoir pénétrer et sortir du cheveu (il faut pouvoir contrôler l'hydratation interne des cheveux). Si le cheveu est siliconé, alors il deviendra étanche, comme s'il était habillé d'un imperméable. Les substances nourrissantes présentes dans les produits que vous achetez pour entretenir vos cheveux ne pourront plus pénétrer les fibres capillaires, ni les agents colorants des colorations qui deviendront donc moins efficaces. En outre, vos cheveux, sur le long terme, deviendront lourds, épais, à force d'ajouter couche de silicone sur couche de silicone quand vous utilisez beaucoup de produits siliconés (même sans le savoir). C'est ainsi que les silicones peuvent finalement endommager sérieusement votre chevelure, sans que vous n'ayiez conscience que le problème vient d'eux. 

Bref, c'est ici le principal inconvénient des produits siliconés et il est de taille. 

Notre avis : nous nous permettons d'émettre ici un avis personnel. Mieux vaut bien prendre correctement soin de ses cheveux pour qu'ils ne soient pas endommagés afin de ne pas avoir à les réparer par la suite en utilisant des produits siliconés (les produits "restructurants", "réparateurs", etc.). Bref, il est préférable de travailler à la source du problème (identifier vos mauvaises habitudes pour réduire les agressions quotidiennes que vous faites subir à votre chevelure). 

 

A noter : certains blogs affirment que le cheveu étant une substance morte (c'est vrai), la question de leur respiration est vide de sens : ici par contre, c'est faux. Pensez aussi à du bois par exemple. Le bois, même mort, continue à "travailler", à réagir (c'est cela qu'on appelle "être vivant"). C'est un peu la même chose avec les cheveux. De même pour les ongles : ils sont faits de la même kératine que les cheveux et sont également composés de cellules mortes. Pourtant, tout le monde voit que les ongles peuvent rester souples ou devenir cassants ! 

Silicones concernés : Cetyl Dimethicone, Dimethicone, Diphenyl dimethicone, Phenyl trimethicone

 

 

Protecteur

Fonction : protéger les cheveux des rayonnements UV et de la chaleur. Les silicones, grâce à leur température de dégradation élevée, sont donc intégrés aux produits protecteurs de la chevelure lors des opérations de lissage ou de bouclage au fer. Il devient possible d'augmenter la température du fer à lisser grâce à leur présence, jusqu'à 230°C grand maximum. 

Problème : plus la température de lissage ou de bouclage est élevée, mieux les boucles sont définies et plus lisses deviennent les cheveux. Mais - le grand "mais" - il faut s'interroger tout de même pour savoir s'il est convenable de faire subir de telles températures à vos tissages brésiliens, malaisiens, confectionnés en cheveux vierges et remy de la plus haute qualité ! Nous vendons des tissages brésiliens vierges et remy par exemple et nous avouons que nous restons quelque peu réservés concernant de telles températures... Il ne faudrait tout de même pas cuire votre chevelure pour ensuite constater qu'elle est devenue toute sèche et rèche. Un professionnel de la coiffure pourra sans doute manipuler de telles températures extrêmes lors de ses actes de stylisation des coiffures, mais il est très possible que Madame Tout-le-Monde, par mégarde, cuise ses mèches si elle ne s'y prend pas correctement ! 

 

Silicones concernés : Cetyl dimethicone, Dimethicone, Diphenyl dimethicone, Phenyl trimethicone

 

 

Solvant

Fonction : dissoudre des substances pour mieux les mélanger et obtenir un produit homogénéisé (sans grumeaux) bien lisse et onctueux quand on le malaxe avec les doigts. 

 

Silicones concernés : Cyclomethicone, Cyclopentasiloxane

 

 

 

Comment utiliser les produits avec silicone

En trop grandes quantités, les silicones alourdissent et étouffent les cheveux. L'idéal consiste donc à savoir les utiliser avec intelligence de manière à en contrôler la dose appliquée sur la chevelure.

 

Pour cela : 

 

    • Savoir identifier la présence des silicones dans les produits que vous achetez. Utiliser alors des produits sans silicones mais en garder un seul qui en contienne et l'employer de temps en temps, avec mesure comme par exemple le serum CHI Silk Infusion.
    • Savoir distinguer les silicones solubles dans l'eau (ceux qui pourront donc être nettoyés avec de l'eau) de ceux qui ne le sont pas et qui nécessitent alors la présence de sulfates (agressifs pour les cheveux) dans les produits nettoyants pour être évacués de votre chevelure. Voici les silicones solubles dans l'eau : Dimethicol Copolyol (et non pas Dimethicol tout seul qui n'est pas soluble dans l'eau), tous les silicones avec l'indication PEG, Lauryl Methicone Copolyol
    • Dans ces conditions, l'usage du silicone pourra être bénéfique. Mais cela demande donc beaucoup de vigilance. Les professionnels de la coiffure ont cette vigilance (normalement) et certains d'entre eux avouent qu'ils ont en effet recours aux produits siliconés, mais en tout contrôle.
    • Par contre, acheter et acheter produits et produits, sans se rendre compte qu'on accumule alors silicones non solubles sur silicones non solubles aboutit à endommager sa chevelure sur le moyen terme. 
    • Si vous n'avez pas le courage d'être aussi attentive, choisissez alors des produits "sans silicone", un point c'est tout. 
    • Et surtout, soyez douce et pleines de précautions avec vos cheveux de manière à ne pas les abîmer : vous n'éprouverez alors pas le besoin de produits restructurants. 

 

Dernière parole de bon sens : si vous appréciez les tissages brésiliens, ou indiens, ou péruviens ou malaisiens... pensez-vous que ces cheveux magnifiques aient été entretenus par celles qui les ont donnés avec tous ces produits contenant silicones, sulfates, alcool, ammoniaque, paraben, etc. ? Non, pas du tout : elles entretiennent leurs chevelures le plus naturellement du monde, avec des mayonnaises capillaires qu'elle fabriquent elles-mêmes à partir de plantes et de fruits...

 

 

 

Articles associés

 

 

 

 

 

 

Retour au lexiqueTermes INCI des ingrédients cosmétiques

lexique anglais français de la coiffure

 


Haut

91.134.138.24