LES MITES TEXTILES ET LES DÉGÂTS POSSIBLES SUR LES CHEVEUX

En anglais Clothes Moths and Hair dammage

Mites et dégâts pour les cheveux

Nous connaissons toutes et tous les mites. Nous n'apprécions pas trop qu'elles approchent nos vêtements. Mais si vous saviez qu'elles sont kératophages (elles adorent la kératine : substance de base des cheveux), vous vous méfieriez davantage pour vos extensions ou vos tissages rangés dans le placard !

 

 

 

Les larves des mites 

Ce ne sont pas les mites elles-mêmes mais leurs larves qui se nourissent de laine, de plume, de fourrure, de cheveux, de poils, de cuir, parfois de coton, de lin ou de soie. Bref, tout ce qui contient surtout de la kératine. C'est normal puisque d'une manière générale, ce sont des insectes dits kératophages : ils ont la capacité de digérer la kératine, une protéine pourtant extrêmement robuste et indigeste pour la plupart des animaux, mais constituant principal de la laine, plume, etc., et bien sûr des cheveux des extensions, tissages, perruques en cheveux naturels : vierges, remy hair, brésiliens, indiens, etc., semi-naturels aussi. Kératophage signifie "mangeur de kératine".

n Les cheveux naturels remy hair : infos (cliquez ici) 
n Les cheveux naturels Vierges : infos (cliquez ici) 
n Les cheveux semi-naturels : infos (cliquez ici) 

 

Oeuf, larve, et mite des cheveux

1. La maman mite pond ses oeufs : si elle trouve vos extensions dans votre placard, elle sera toute contente. En une seule ponte, elle peut aller jusqu'à 100 oeufs.
2. Voici ces oeufs.
3. Une larve ne tarde pas à sortir de ces oeufs, en une dizaine de jours seulement.
4. La larve est bientôt sortie de son oeuf.
5. La voici libre : elle va immédiatement chercher à se nourrir de toutes les substances organiques, surtout celles contenant cette kératine dont elles raffolent. Attention à vos extensions, tissages, perruques, stockées dans le placard.

Ce sont donc ces larves qui sont responsables des trous et sillons dans les vêtements. La larve avance en se nourissant, d'où les attaques en forme de rainure, de sillon. C'est pourquoi aussi elles se nomment "Webbing clothes moths" en anglais "Mites de vêtements faisant des sillons".

 

 

 

Stockez vos extensions, perruques, dans une boîte hermétique

La meilleure idée consiste donc à ranger vos extensions ou votre perruque dans une boîte en plastique avec couvercle. Si vous les stockez accrochées à un cintre, mieux vaudrait le recouvrir d'une housse hermétique.

Nous conseillons souvent à nos clientes d'avoir une perruque toute simple de secours. Si un accident arrive, si vous détruisez votre tissage actuel et que vous n'avez aucune solution de rechange immédiate, qu'est-ce que vous allez faire ? Il est donc prudent de stocker quelque part une petite perruque naturelle pas cher, une coiffure de secours. Seulement, en raison des éventuelles mites, pensez donc à stocker cette perruque à l'abri de leurs larves, donc dans une boîte fermée avec couvercle.

De même, si vous aimez conserver vos anciens tissages, attention, car les mites sont plus attirées encore par des vêtements (ou extensions, tissages) dégageant même une très légère odeur de sueur ou de sébum. Ici aussi et surtout, la boîte hermétique est la solution.

Housses anti mitesBoîte, sac, anti mites

 

 

 

Mites de vêtement (ou mites textiles) et mites alimentaires : différences

Nos maisons sont colonisées par deux grandes espèces de mites, qu'il ne faut pas confondre : 1°) les mites de vêtement ou mites textiles, et 2°) les mites alimentaires. Ce sont les mites de vêtement (clothes moths) dont nous parlons ici et qui représentent donc ce danger pour vos extensions ou tissages stockés dans le placard sans protection.

Les mites alimentaires, quant à elles, se fichent de vos extensions et trouveront la cuisine pour pondre leurs oeufs dans les paquets de farine, de maïzena, de gari, de semoule de manioc, etc., non hermétiquement fermés. Donc conseil : stockez vos farines diverses dans des boîtes fermées à l'intérieur des placards de la cuisine. Si jamais vous êtes victimes d'une infestation aux mites alimentaires, il faudra tout jeter.

Mites de vêtements et dégâts cheveuxMites de vêtements et mites alimentaires

 

Voici à quoi ressemblent les mites textile, ou mites de vêtement.
Ce sont ces toutes petites mites brillantes qui ne volent que maladroitement, mais pas les grosses pleines de poils et pas jolies du tout (un peu écoeurantes).
Une grosse mite que vous n'oseriez pas attraper dans votre main, c'est une mite alimentaire, une petite mite que vous pourriez attraper dans votre main sera une mite textile (sauf si vous êtes vraiment peureuse ;-)

 

Les mites alimentaires ne sont pas bêtes ! Elles voleront plutôt autour des poubelles ou dans la cuisine. Repérez leur forme, leur aspect. Si vous voyez une mite dans votre cuisine, observez-là bien avant de la tuer. Vous apprendrez alors à la reconnaître. 

 

 

 

Comment prévenir l'apparition des larves de mite ?

La naphtaline : odeur forte et jugée aujourd'hui dangeureuse

Autrefois, on utilisait de la naphtaline pour lutter contre les mites. La naphtaline (ou naphtalène), également appelée camphre de goudron est en fait un hydrocarbure dérivé de l'exploitation de la houille ou du pétrole, donc pas vraiment bio. La naphtaline est conditionnée en boules à disposer dans les armoires et tiroirs (plusieurs dans un petit sac de dentelle pour faire joli, ou dans un petit container à crochet comme on le voit ci-dessous).

Boules de Naphtaline mites et cheveux

Ces boules de naphtaline (mothballs en anglais) dégagent malheureusement une odeur caractéristique, que beaucoup jugent trop forte et désagréable et dont les vêtements ou les extensions s'imprègnent. En outre, la naphtaline a été identifiée aujourd'hui comme étant un produit néfaste pour la santé pouvant provoquer eczéma, irritations pulmonaires, voire troubles immunitaires.
n Télécharger et consulter le document édité en 2012 par le HCST (Haut Conseil de la Santé Publique) concernant le Naphtalène : attention : document technique spécialisé et plutôt à destination des journalistes, mais fournissant toutes les informations nécessaires.


Mieux vaut donc trouver d'autres solutions.

 

 

Antimite naturel : orange et clous de girofle

Un agrume (orange ou citron) parsemé de clous de girofle et placé dans l'armoire dégagera un parfum très agréable tout en repoussant les mites. Un tel agrume planté de clous de girofle s'appelle "moths pomander" en anglais et était déjà préparé à l'époque de l'Angleterre victorienne du XIXè siècle pour masquer les odeurs dans les chambres et boudoirs de ces "grandes dames" de la bourgeoisie.

Antimite naturel orange girofle pomander

 

Plus traditionnellement, l'orange cloutée était un cadeau que l'on offrait à Noël ou au Nouvel An dès le 17è siècle en Angleterre.

 

 

Antimite naturel : bois de cèdre 

Le bois de cèdre dégage une odeur détectée par les mites. Il s'agit pour elle d'une odeur forte qui leur camouffle la présence des vêtements et de leurs fibres de kératine. Toutefois, après quelques mois, l'odeur des boules, des cubes, des plaques de cèdre s'amenuise. Il devient alors utile de les poncer pour en réactiver les effluves et/ou de les réhydrater avec un peu d'huile essentielle de bois de cèdre.

 

Antimite naturel bois de cèdreAntimite naturel boules de cèdre

Il ne faut pas hésiter à disposer beaucoup d'objets en bois de cèdre dans le placard, plusieurs boules dans chaque tirroir, etc. N'oubliez pas de verser dessus une ou deux gouttes d'huile essentielle de cèdre tous les mois ou tous les deux mois.

Enfin, le bois de cèdre ne doit petre considéré que comme un traitement PRÉVENTIF. Si les mites ont déjà pondu, il sera trop tard et il faudra passer à un traitement bien plus radical et agressif : consultez votre pharmacien dans ce cas, car il arrive parfois qu'on ait affaire à une véritable infestation !

Ce type de prévention naturelle anti-mites à base de bois de cèdre est idéal si vous avez des enfants en bas âge puisque - à l'heure où nous rédigeons cet article, en 2016 - aucun effet secondaire néfaste pour la santé des grands et des petits n'a été mentionnée, ce qui n'est pas le cas des pastilles de nouvelle génération vendues en grande distribution (il faut en effet tenir ces pastilles "hors de portée des enfants").

 

 

 

Autres idées 

De petits sacs en tissu remplis de lavande ou de menthe séchée, quelques gouttes d'huile essentielle de bois de cèdre, de menthe, de citron, de lavande, d'eucalyptus dont on aura imbibé un tissu quelconque, un diffuseur d'huile de neem (un arbre tropical)... il existe beaucoup de possibilités 100% naturelles pour lutter contre les mites (toujours préventivement et non pas quans elles sont déjà là et ont déjà pondu).

Le principe est toujours à peu près le même : dégager des senteurs fortes qui masqueront la présence des vêtements, des fibres, des cheveux, ou qui représentent des odeurs répulsives pour les mites. Le diffuseur d'huile de neem va un peu plus loin en ayant inhibant la reproduction des mites.

 

 

 

 

Articles associés 

n Salle de Bain : pourquoi ne pas stocker vos extensions dans la salle de bain ?
n La Kératine, constituant principal des cheveux 

 

 

 

 

 

Retour au lexiqueTermes INCI des ingrédients cosmétiques

lexique anglais français de la coiffure

 


Haut

91.134.138.24