ÉLECTRICITÉ STATIQUE et CHEVEUX

En anglais Static Hair

 

Électricité statique dans les CheveuxStatic Hair

Comprendre les causes provoquant l'électricité statique et savoir comment réduire les problèmes de cheveux électriques : voilà le but de cet article.

 

 

 

Un (tout petit) peu de physique : juste après on parle des cheveux (promis...)

Électricité STATIQUE : statique = qui ne bouge pas, qui reste là. L'électrostatisme est causé par un frottement entre deux matériaux isolants (par exemple du plastique). Ce frottement génère de l'électricité statique sur la surface de ces deux matériaux isolants. Les deux objets se retrouvent chargés d'électricité, qui est statique : c'est-à-dire qu'elle reste là (elle ne s'en va pas). En fonction des matériaux isolants et des conditions extérieures, ces charges électriques restent là, statiques, à leurs surfaces, pendant quelques secondes jusqu'à plusieurs jours et même davantage parfois. Dans d'autres conditions, ces charges électriques s'en vont : c'est cela qui faut chercher à faire pour se débarrasser de l'électricité statique (il faut la faire partir).

Le frottement arrache des électrons : Normalement, un matériau est dans un état NEUTRE, c'est-à-dire non électrisé. Mais le frottement arrache des électrons (de charge négative) aux atomes situés à la surface des objets. Ces atomes perdent alors leur état naturel neutre et sont donc transformés en ions positifs (un ion, c'est un atome qui n'est plus neutre, c'est tout). Ces ions positifs se comporteront comme de petits aimants et attireront ensuite à eux des éléments de charge opposée ou repousseront au contraire des éléments de charge identique. L'électrostatisme, ça marche dans les deux sens : soit cela attire, soit cela repousse. En outre, les électrons arrachés se promèneront (libres maintenant) à la surface des matériau en question.

Bref, il faut retenir que les frottements fabriquent de l'électricité (statique). Il faut bien se souvenir de ces frottements, car les cheveux frottés se chargeront d'électricité, statique : voilà la source du problème.

 

 

 

Concernant les cheveux... Cheveux fins et cheveux épais... Cheveux "brésiliens" et cheveux "indiens"...

Ce phénomène est bien connu en ce qui concerne la chevelure qui devient alors indisciplinée, difficile à coiffer : toutes les fibres capillaires, chargées électriquement, se repousseront les unes les autres et créeront cet effet de coiffure ébouriffée, indisciplinée, difficile à coiffer. Ou alors, les cheveux se colleront au visage, car ces deux surfaces (peau du visage et cheveux) seront de charges électriques opposées et s'attireront mutuellement, comme des aimants.

Une telle chevelure chargée électriquement attirera par contre des éléments de charge opposée, comme par exemple certaines micro-poussières se déplaçant dans l'air ambiant qui viendront donc se coller à elle tout au long de la journée. Donc non seulement l'électricité statique empêche de bien coiffer les cheveux, mais elle peut attirer aussi des micro-poussières qui se colleront à eux : double peine !

Les cheveux fins sont plus sensibles que les autres à l'électricité statique et une atmosphère sèche et froide sera propice à l'augmentation des phénomènes électrostatiques : un hiver sec et froid par exemple. Donc (Cheveux Fins + Hiver sec) = Électricité statique plus "manifeste", s'exprimant davantage. Nous n'avons pas dit "électricité statique plus forte", mais "électricité statique se manifestant mieux". En effet, les cheveux fins sont plus légers, donc les MÊMES forces électriques les contrôleront plus facilement. Si nous précisons cela, c'est pour en arriver à ceci : plus les cheveux seront épais, moins ils seront sensibles à l'électricité statique, mieux ils résisteront aux forces électrostatiques (car ils sont plus lourds, tout simplement). Or, les cheveux dits "brésiliens" sont plus épais que les cheveux dits "indiens". Donc, avec des cheveux brésiliens, vous serez moins victimes des problèmes de cheveux électrisés.

DONC : si vous aimez porter des rajouts et si vous êtes victimes de cheveux électrisés : il vaut mieux - EN HIVER SEC - choisir des rajouts (tissages, extensions...) en cheveux "brésiliens" et revenir aux cheveux "indiens" le printemps venu (si vous préférez les rajouts en cheveux fins).

 

 

 

Causes de l'électrostatisme des cheveux : plusieurs causes emmêlées...

1°) Les frottements : ils génèrent l'électrostatisme, donc le brossage, les frottements des cheveux sur vos vêtements, les frottements des cheveux sur l'oreiller, la nuit...

2°) la sècheresse de l'air ambiant : les cheveux produiront davantage d'électricité statique 1°) l'hiver (froid), et 2°) quand il fait sec, et encore 3°) quand les fibres capillaires sont donc plus ou moins déshydratées à cause 4°) de problèmes de cuticules endommagées (vous voyez que plusieurs facteurs entrent en interaction : 1+2+3+4). Quand l'air est humide (présence d'eau), il devient "conducteur" (le contraire de "isolant") et les charges électriques peuvent voyager (le contraire de "statique") et se neutraliser. Quand l'air est sec, il devient peu conducteur et les cheveux ne peuvent pas décharger leur électricité statique : elle reste là : statique.

3°) Cuticules des cheveux décollées : le cheveu contient environ 10% d'eau à son état naturel (il faut maintenir ce taux d'humidité intérieur du cheveu). Si les cuticules sont décollées, ces 10% d'eau présentes dans le cheveu s'évaporeront lentement mais sûrement, jour après jour. Le cheveu se dessèche et devient alors plus sensible aux phénomènes électrostatiques. Pour bien comprendre cet aspect des choses, il faut d'abord bien savoir ce que sont les cuticules des cheveux bien sûr.
n voir notre article sur les cuticules pour + d'infos (cliquez ici)

 

Effet boule de neige : si donc vos cheveux sont abîmés, si leurs cuticules sont trop décollées, la sécheresse de l'hiver les déshydratera encore plus. Ils accumuleront par conséquent encore plus d'électricité statique lors des brossages ou durant la nuit à cause des frottements sur l'oreiller, etc. 

 

 

 

Comment réduire l'électricité statique d'une chevelure ?

Pour limiter les problèmes de "cheveux rebelles", il faut agir sur chacune des causes évoquées ci-dessus.

 

1°) Première chose : réhydrater vos cheveux en profondeur : orientez-vous donc vers un bon soin réhydratant pour cheveux secs. Il existe de si nombreux produits, de marques variées... à vous de faire votre choix.

n La gamme Pantene : revitalisants et réhydratant pour cheveux (cliquez ici) 
n La gamme Garnier : pour cheveux desséchés et sensibilisés (cliquez ici) 
n Les produits de la gamme DERCOS des laboratoires Vichy (cliquez ici) 
n Etc. Il existe une multitude de produits. Trouvez celui qui vous convient le mieux...

 

Il n'est pas nécessaire d'acheter des produits hors de prix : il existe des "recettes maison" que vous pouvez vous concocter vous-mêmes comme celle-ci par exemple :  

 

 

 

 

2°) Deuxième chose : pas de peignes ni de brosses en plastique : 
Diminuez les effets électrostatiques en choisissant de meilleurs outils de coiffage et de brossage. Il faut par exemple proscrire les peignes ou brosses en plastique. En effet, les matières plastiques possèdent une forte tendance à accumuler les charges électriques. Plus un matériaux est "isolant", plus il accumulera les charges électriques.
Peignes en bois ou en fer sont préférables, brosses en poil de sanglier... Pour plus d'informations, cliquez sur les liens ci-dessous :
n Comment bien choisir ses Brosses à cheveux (cliquez ici) 
n Pourquoi ne pas vous diriger vers les peignes en corne (cliquez ici) 
n Les peignes haute qualité Hercules Sägemann respectent mieux les cuticules (cliquez ici) 

 

 

 

3°) Diminuer les divers frottements

Diminuer aussi toutes les sources de frottements :

- Si vous avez les cheveux longs et tombant tels quels sur vos épaules et votre dos, les frottements, tout au long de la journée, seront importants. En cas de soucis de cheveux électriques, il est alors intéressant de rassembler votre chevelure tombante en une queue de cheval, ou mieux encore en un chignon ou une couronne, etc. NB : de tels frottements d'une chevelure longue sur les dos, tous les jours de tous les mois usent la cuticule des cheveux, surtout à l'endroit des pointes qui balayent plus encore le tissu à cause de tous les mouvements de tête. Même sans parler d'électricité statique, tout cela est mauvais pour l'intégrité de vos cheveux : par endroits, la cuticule sera affaiblie, voire arrachée, et surtout vos bonnes amies les fourches viendront souvent vous rendre visite !

- lors des séchages de votre coiffure : ne pas frotter votre coiffure avec votre serviette façon "wonder-woman" mais préférez tamponner décilatement la coiffure avec une serviette très absorbante et laissez-la ensuite sécher à l'air libre (ou, s'il s'agit d'une lace wig que vous pouvez retirer, sur un étendoir et à plat).

- Si vous devez impérativement utiliser un sèche-cheveux (il ne vaut mieux pas en règle générale), choisissez un air tiède et un souffle modéré ; si votre sèche-cheveux possède des propriétés ioniques, cela aidera (rappelez-vous que nous avons parlé des ions positifs en introduction : un sèche cheveux ionique propulse des ions de charge opposée). D'une manière générale, il vaut mieux éviter le sèche-cheveux puisqu'il est lui aussi source de frottements : l'air propulsé frotte contre les cheveux (c'est même le principe du séchage avec propulsion d'air) : ces frottements eux aussi arrachent des électrons de la surface des micro-plaques de kératine.

- Évidemment, ne pas sécher votre coiffure au fer à lisser ! Certaines femmes le font en lissant très très lentement... Cela revient à faire bouillir votre chevelure : car l'eau est chauffée à plus de 100°C et attaque donc fortement les cheveux. Quand on lisse ses cheveux, il faut le faire sans trop s'attarder sur les mèches, et surtout pas quand les cheveux sont encore humides ou carrément mouillés. D'une manière générale, toute agression du cheveu avec une chaleur intense abîme le cheveu. Attention aux températures élevées : certaines femmes montent jusqu'à 230°C sans utiliser de protecteur de chaleur par exemple. De plus, elles lissent parfois abondamment leur chevelure, puis se plaignent ensuite d'avoir des cheveux tout secs après quelques temps. Parfois même, elles les brûlent quasiment : la surface de la cuticule, si on la regardait au microscope, serait toute flétrie, boursoufflée, car cuite ! Nous avons même déjà manipulé les cheveux d'une cliente qui lissait tellement ses cheveux que de minuscules poussières noires nous glissaient sur les doigts ! Cette femme était en train de brûler ses propres cheveux à force de les lisser si souvent, avec une température si élevée.

- Diminuer encore les frottements des cheveux sur l'oreiller la nuit. Pour cela, une taie d'oreiller en satin ou en soie sera la bienvenue. Vous pouvez aussi (surtout en hiver) dormir avec votre chevelure enroulée façon "Wrap".

 

 

 

4°) Humidifier l'air ambiant

Si vous vivez dans des lieux aux climats parfois très secs, il devient intéressant de songer à humidifier l'air ambiant de votre appartement ou de votre maison grâce à un humidificateur d'air par exemple. Plus l'air est humide, plus l'électricité statique s'y dissipe. A l'extrême, l'eau supprime toute électricité statique (c'est pourquoi il faut réhydrater les cheveux en profondeur).

Conseil de kinésithérapeutes spécialisés dans les soins des voix respiratoires des enfants : humidifer l'air d'une chambre en y laissant sécher une ou deux serviettes éponges bien humides. L'eau contenue dans le tissu s'évaporera et colonisera l'atmosphère de la chambre. Pourquoi dans la chambre plus particulièrement : parce que c'est là qu'on dort, coiffure frottant sur l'oreiller toute la nuit... 

 

Humidifier l'air ambiant cheveux électriquesÉlectricité statique cheveux humidificateur d'air

 

Toutes ces opérations vous aideront non seulement à diminuer vos problèmes d'électricité statique, mais, plus globalement, seront bien plus respectueuses de la nature des fibres capillaires : vous abîmez moins vos cheveux et gagnez donc en durée de vie pour vos tissages, lace wigs, extensions, etc. 

 

 

La mauvaise "bonne idée" 

On rencontre parfois ce conseil pour contrôler les cheveux électriques : pulvériser de la laque sur votre peigne puis peigner la chevelure avec ce peigne enduit de laque. Il s'agit d'une mauvaise bonne idée !

C'est une bonne idée car évidemment, vous pouvez alors contrôler des mèches rebelles puisque vous collez vos cheveux en étalant un film de laque dessus.

Mais c'est surtout une mauvaise idée car le mal n'est pas traité à sa racine. Et le fait d'enduire ainsi vos cheveux de laque est ennuyeux. Souvent, les cheveux souffrent d'être trop recouverts de produits et de produits, de substances et de substances (on met trop de produits différents sur nos cheveux et on finit par les étouffer). En rajoutant alors une couche de laque, on ne fait qu'amplifier le problème.

 

 

 

 

 

Retour au lexiqueTermes INCI des ingrédients cosmétiques

lexique anglais français de la coiffure

 


Haut

91.134.138.24